Partagez | .
 

 Marco Zapata - « Un bateau, c’est ça vous savez. C’est pas qu’une quille, une coque et un pont et des voiles, ça, ils l’ont tous. Mais un vrai navire, en réalité, c’est la liberté. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 3
Date d'inscription : 14/12/2018

MessageSujet: Marco Zapata - « Un bateau, c’est ça vous savez. C’est pas qu’une quille, une coque et un pont et des voiles, ça, ils l’ont tous. Mais un vrai navire, en réalité, c’est la liberté. »   Ven 14 Déc - 15:17

FICHE DE PRÉSENTATION

• Nom : Zapata
• Prénom : Marco
• Épithète : Akaryû no Maruko - Marco le Dragon Rouge
• Race : Humain
• Lieu de Naissance : East Blue
• Âge : 22 ans

• Faction : Pirate
• Rang : Rookie
• Titre : Capitaine (si plus de place, simple solitaire pour le moment.)
• But : Vivre le plus librement possible, sans code ni règle.

• Fruit du Démon / Capacité : Le Kyoryu Kyoryu no Mi, Version T-Rex permet à son utilisateur de se transformer en un véritable Tyrannosaure vert ou en sa forme hybride. Sa mâchoire est beaucoup plus développée et ses dents plus pointues et acérées lui permettent de fendre l'acier qui les compose en partie. Ses mains n'ont plus que trois doigts avec de grandes griffes également pointues et acérées. Il est le plus carnivore des fruits de type Zoan, le Tyrannosaure est un des plus grands carnivores terrestres de tous les temps. (Coté esthétique : Les écailles de Marco semblent être rouges.)
• Arme(s) : ~~

0• Répartition du Haki : Busoshoku 1/5, Kenbunshoku 0
/5 
(voir Fonctionnement du RP)

I. DESCRIPTION PHYSIQUE


Avoisinant les deux mètres cinquantes, Marco possède un physique massif pouvant facilement dissuader les combattants les plus zélés de l'affronter. Son imposante musculature y est principalement pour quelque chose mais ses nombreuses cicatrices témoignant de ses affrontements passés le sont surtout.  

Paradoxalement, si sa stature nourrit l'appréhension et la cacade chez ses ennemis; son faciès lui, rassure ses alliés. Une mâchoire carrée, des pommettes saillantes, de petits yeux noisettes, un sourire confiant constamment posé sur ses lèvres, une barbe de trois jours relevant plus de la négligence que d'un souhait vestimentaire.. Je dois moi même avouer qu'il reste plutôt pas mal pour un trentenaire. Mais ce qui fait réellement la particularité de Marco, c'est bien ses cheveux. Sa crinière mi-longue couleur feu; qui semble être une tare génétique pour messieurs, et une singularité furieusement sexy pour mesdames. Il les gomine en arrière d'un geste simple de la main pour les coiffer, et bien qu'il arrive à ses cheveux de retomber en temps de pluie ou après un effort intense, notre pirate semble s'en satisfaire. C'est d'ailleurs de là que vient son surnom d'Akaryû, le Dragon Roux. 

Pour se vêtir, Marco fait dans la simplicité: un pantalon en lin, autour duquel est attaché des bandes métalliques servant de renforcement; des bottes en cuir simples et une longue cape noire miteuse qui recouvre son torse nu. Cape sur laquelle on retrouve le même type de renforcement au niveau de ses épaules, et cachant totalement son corps de la nuque aux pieds lorsqu'elle est fermée. Amateur de boisson, il garde toujours une flasque de saké à sa ceinture. On ne sait jamais après tout, la soif est si vite arrivée.. 

II. DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE

Aux premiers abords, Marco apparaît comme quelqu'un de simplet, d'irresponsable, de maladroit, voir même de sénile. Mais il est tout simplement ce qu'on appellerai un "bon vivant": avec lui, tout est moyen à faire la fête et à ouvrir une bouteille de rhum pour l'occasion. D'une nature décontractée, il prend toujours son temps, ne se précipite jamais sans réfléchir à la situation au préalable. Au contraire, il se montre toujours d'un calme et d'un sang-froid à toute épreuve; rare sont ceux ayant eus l'occasion de voir "Crazy Pat'" hors de lui. Pour dire vrai, il ne se prend jamais au sérieux et use souvent de l'auto-dérision pour amuser ses Nakamas. C'est quelqu'un de maladroit qui casse ou égare le plus souvent tout ce qu'il touche, sans parler de son don innée pour chuter dans des conditions toujours inappropriées. 

Humble, il met tout son équipage sur le même pied d'égalité et ne se mettra jamais en avant, vous ne l'entendrez d'ailleurs jamais vanter ses exploits. Il ne prend jamais une décision sans les concerter au préalable et n'agirait pas si l'un d'entre eux n'est pas d'accord ou qu'il pense que c'est une mauvaise idée. L'accord de ses semblables est essentiel dans tout ce qu'il entreprend. Non pas qu'il n'ait pas confiance en ses propres capacités ou ses décisions mais il ne se considère pas assez éminent pour agir de son propre chef en prenant le risque d'aller à l'encontre des siens. Il crache au contraire, sur tous ces pirates imbus de leur personne, ayant tendance à avoir une trop haute opinion d’eux même allants jusqu'à manquer de respect à leurs pairs. Lui, considère chacun de ses coéquipiers comme des membres à part entière de sa famille et met un point d'honneur quant à la loyauté envers celle-ci. Trahir un frère est le pire des crimes que vous pourriez commettre sur son Navire; et vous seriez sanctionnés en conséquence.

Certains vous diront que c'est un couard qui se donne des grands airs, prêt à tout pour esquiver un combat; mais il n'en est rien. En réalité, il déteste les effusions de sang inutiles, même lorsque son honneur est en jeu, préférant user des mots pour éviter les conflits. C'est un grand diplomate qui saura facilement négocier avec le camp ennemi, qu'il soit pirate ou marine, afin d'en sortir avec une situation arrangeant les deux partis sans avoir à sortir les armes. Ainsi, selon les endroits qu'il a explorés, vous n'entendrez pas les mêmes choses sur lui; à la fois craint, respecté, critiqué, haï et même admiré. Marco n'en a que faire de sa réputation, il fait ce qui lui semble juste et se contrefout des répercutions que cela peut avoir. C'est un pirate, merde! Il n'est pas là pour faire des courbettes à qui que ce soit. 

Malgré ce statut, Marco est un homme droit, doté d'un grand sens moral, qui rebute l'injustice par-dessus tout. Rien ne lui est plus indigeste que de voir l'oppression gratuite des plus faibles par les plus forts. C'est bien pour cela qu'il garde une vieille rancune envers le Gouvernement Mondial et leurs chiens de gardes de la Marine. Même après toutes ces années, il ne peut pardonner leurs actes barbares et inhumains aux quatre coins des Mers simplement pour garder main mise sur le Pouvoir. "Alors pourquoi pas rejoindre les révolutionnaires ?" me direz-vous. Tout simplement, encore une fois, parce que c'est un pirate! User de la violence face à la violence n'est pas la solution à ses yeux; mais chaque soldat de l'armée rebelle est bel et bien son allié. Lui, préfère vivre pleinement sa vie d'oisiveté, remplie d'aventures intenses.

Mais attention à ne pas vous laisser berner. Derrière ce calme olympien et cette grande droiture, se cache un combattant hors pairs, bien loin de l'image simplette qu'il transmet au quotidien. Il sait se montrer réellement menaçant dans certaines situations et n'attendra pas que le premier coup lui soit porté. Très protecteur, il entre dans une rage sans nom lorsque l'on daigne toucher à l'un de ses compagnons. Et bien qu'il puisse apparaître comme un ermite pacifiste, il n'hésitera pas à tuer s'il le faut. Il suffit de ne pas réveiller le dragon qui sommeille en lui..

III. HISTOIRE

Pour comprendre qui est réellement Marco Zapata, il nous faut remonter vingt ans en arrière, sur une petite d'île d'East Blue: Baku. Située près de Reverse Mountain, Baku était à l'époque, une ancienne base opérative de la Marine servant à intercepter les navires pirates souhaitant se rendre sur Grand Line. Sa place stratégique permettait aux forces armées de leur tendre des embuscades, mais au fil des années, face à la recrudescence de la puissance des Pirates, toujours plus nombreux à vouloir se rendre sur la Mer de tout les périls, l'efficacité de la base de Baku se vit de plus en plus obsolète et fut totalement déserté de tous ses effectifs. Bien que la Marine ne soit plus physiquement présente sur l'île, les habitants de Baku furent bercés par les récits de guerre de Héros de l'armée, les mettant ainsi sur un piédestal tout en diabolisant les pirates sur plusieurs générations.

C'est là qu'est né et qu'a grandit Marco. Privé de sa mère, emportée par la maladie, et de son père, mort sur le champ de bataille sans même l'avoir connu; c'est son grand-père qui s'est occupé de son éducation. Tout comme son fils, Émiliano Zapata était un Marine de l'ancienne base de Baku qui a décidé de rester sur l'île même après sa fermeture. Outre sa sympathie et sa droiture hors du commun, le vieil homme était surtout connu pour son Eijûken: un art martial redoutable qui ne nécessite aucune force, se contentant d'utiliser celle de l'opposant pour le mettre hors d'état de nuire. art martial dont il transmit tous les secrets au jeune Marco, dans l'espoir d'en faire un efficient soldat de la Marine et, pourquoi pas, un jour le voir s'ériger au rang d'Amiral. Même s'il en chiait tous les jours avec cet entraînement drastique, la détermination de Marco ne cessait de croître au fil des années: il voulait devenir un fier Marine et servir les innocents.




Son rêve se réalisa à l'âge de seize ans où il put enfin rejoindre les rangs de la Marine, évidemment, tout en bas de l'échelle. Son lien de parenté avec Emiliano Zapata aurait pu le hisser au rang de Caporal, voir même de Lieutenant, mais Marco voulait faire ses preuves et non pas être choyée pour être le fils d'un ancien Vice-Amiral. Les traitements de faveurs ne l’intéressaient pas! C'est ainsi que sa nouvelle vie débuta; enchaînant boulots ingrats et acharnement moral des supérieurs pour prouver sa motivation. Mais elle restait inébranlable face à ce genre de bassesses, au contraire, cela stimulait la jeune recrue d'autant plus. Il ne tarda pas à se démarquer des autres soldats, de par ses prédispositions martiales et son esprit aguerri bien supérieurs à la moyenne de sa base; à l'exception d'un individu: Roy Stinger. Tout aussi puissant que notre protagoniste, Roy attira lui aussi l'attention des rangs supérieurs, installant une grande rivalité entre les deux soldats que tout opposait. Plus belliqueux, plus ambitieux, plus sombre que son cadet, Roy était un partisan de la " justice absolue " ne voulait non pas la paix sur les mers, mais bel et bien l'extermination la plus totale des pirates et de tous les hors-la-loi par les armes. Bien qu'ils soient radicalement opposés de par leurs idéaux, les deux Marines étaient amenés à travailler et évoluer ensembles malgré les conflits.. Son sang ne fit qu'un tour lorsqu'il apprit qu'il allait, lui et Stinger, être envoyé au quartier général de la Marine et être promu. Le trajet fut des plus mémorables, s'émerveillant sur tous les paysages, toutes les petites particularité de la route de tous les périls qui s'offraient à lui. 





Enfin arrivés, ils étaient une vingtaine de nouvelles recrues amenés expressément à Marineford, triés sur le volet parmi tous les régiments des blues. Avant d'être affiliés à une unité, une série de test conventionnels furent organisés: séries de combat, parcours du combattant, tirs au mousquet et au canon, épreuves de survie.. Bien qu'il s'illustra dans la plupart des catégories, le parcours du combattant fut déterminant. Beaucoup de gradés furent présents pendant cette épreuve, et l'un d'entre eux fut particulièrement intéressé par Marco: Kassidy D. Hoyd, le héros de la Marine. Premièrement, ce dernier tiqua en entendant le nom de " Zapata ", ayant lui même connu son grand-père pendant ses années de fonction. Mais ce fut réellement sa prestation pendant l'épreuve, sacrifiant sa propre performance pour aider deux de ses collègues exténués par la rudesse du parcours, qui séduit pleinement le vice-amiral. Il décida d'aller à sa rencontre une fois la série d'épreuves terminée.




▬ Belle prestation, gamin!
▬ M.. Kassidy D. Hoyd ?! s'exclama Marco, les yeux écarquillés.
▬ Bwaaaa-hahahahaha! Alors même la nouvelle génération a entendu parler de moi, hm?
▬ C'est.. C'est mon grand-père qui m'a parlé de vous!
▬ Alors, j'avais raison! Tu es bien lié à ce vieux Zapata!
▬ Vous connaissiez mon grand-père?
▬ Bien sûr! J'ai eu l'occasion de travailler avec ce vieux con! Bwa-haha! Et, d'une certaine manière, je lui suis toujours redevable.. C'est pour ça que je suis venu t'annoncer que je suis celui qui supervisera ton entraînement pour quelques années, c'est ma façon d'éponger cette dette!
▬ Mais je..
▬ Tu n'es pas en position de refuser! Bwaa-hahahaha! s'écria-t-il brusquement, en le frappant à la tête. 
▬ Aïe! Mais pourquoi t'as fais ça, enfoiré?! hurla Marco, les mains sur la tête, les yeux écarquillés, sans même se rencontre du langage qu'il utilisait, ayant la sensation d'avoir à faire à son propre grand père.
▬ Petit.. 

Hoyd lui asséna un nouveau coup sur le crâne, bien plus puissant que le précédent qui coucha le jeune marine, inconscient. Le vice-amiral saisit le col du cadavre pour le traîner jusqu'à ses nouveaux baraquements et commencer ses nouvelles instructions une fois qu'il s'était réveillé. Les entraînements qu'il avait pu subir avec son grand-père ou sur sa base à East Blue n'était en rien comparable avec ce que Hoyd lui faisait subir nuit et jour. Roy, quant à lui, rejoint la division du vice-amiral Tenba, étoile montante de la Marine et adepte de ce qu'ils appelaient vulgairement " la justice absolue ". Son ambition ne faisait que croître de jour en jour; chaque goutte de sueur et de sang ne faisait que le rapprocher de ses objectifs.




Dix ans passèrent, les deux rivaux avaient gravis les échelons uns à uns, s'illustrant de par leur efficacité face à de nombreux pirates; ils étaient désormais tous deux contre-amiral et entraient en lice pour un unique poste de vice-amiral sur les eaux de Grand Line. Afin de les départager, leur supérieur eut une idée digne d'un haut représentant de la marine: une cible commune. Le premier à la capturer sera donc promu vice-amiral! Inutile de vous préciser qu'à l'annonce de ce défi, Marco ne tenait plus en place. Rien de mieux pour le stimuler.. Un putain de défi! Sans plus attendre, il réunit une poignée d'hommes triés sur le volet, prit le premier navire qui s'offrait à lui à la recherche de sa cible: la capitaine pirate Kaya Drear, plus connue sous le nom de Yama no Neko, la Chatte des Montagnes, présentant une prime s'élevant à plus de trois cent millions de Berry.

Après une semaine à extirper des informations, pour la plupart fausses, à des petites raclures des mers ou à ses indics personnels pour la retrouver, Marco avait enfin trouvé la piste du Pirate. Elle aurait accostée sur Grand Line, sur une petite île non loin du Royaume d'Alabasta. Peu importe qu'est-ce qu'elle était venue y faire, Marco frissonnait d'excitation à l'idée d'affronter un vrai capitaine pirate. Il en oubliait même Roy, ce concours ridicule et le poste de contre-amiral à la clé; seule l'idée d'arrêter ce pirate primé, et de mettre en application ces longues années d'entraînement le motivait! A peine le navire avait-il accosté que Marco sauta par-dessus les barrières sans attendre ses hommes et se mit à explorer la ville à la recherche de sa cible. Surexcité, il n'avait même pas remarqué l'absence de bateaux sur les quais, l'absence de personnes dans les rues, ce silence pesant qui n'annonçait rien de bon; il se contentait d'arpenter les rues à la recherche d'une personne à interroger, un sourire à la con affiché sur son visage. C'est lorsqu'il arriva sur ce qui semblait être une place marchande qu'une voix raisonna sur toute la zone:


▬ Le voilà enfin! Le chien de garde du Gouvernement tant attendu! Que nous vaux le plaisir de ta venue parmi nous, Ô Commandant de la Marine? 




C'était le capitaine Drear, perché sur le toit d'un des bâtiments composant la place! Il était tombé dans un guet-apens des plus classiques et s'était fait avoir comme un bleu.. Maisu moins, il n'aurait pas à la chercher. Marco, qui appréciait que les choses se déroules simplement, sourit calmement.

▬ Commodore, s'il te plaît. Et si tu commençais par dire à tes petits compagnons de rejoindre gentiment ton bateau et venir discuter avec moi comme une personne civilisée, et non comme un pirate? 

Oui, Marco appréciait les joutes verbales. Et cela semblait également amuser la demoiselle qui avait effectivement demandé le retrait de ses troupes avant d'apparaître devant notre Marine d'un bond des plus gracieux. Quelle ne fut pas sa grande surprise lorsqu'il l'aperçu pour la première fois.. Elle était tout simplement magnifique. Lui qui ne pensait qu'à l'affronter, se retrouvait maintenant sans voix, complètement désarmé face à tant de charme et de sensualité. Si son sourire confiant s'effaçait progressivement pour laisser place à une expression perplexe, rougissant sous sa propre gêne, celui du pirate s'agrandissait.

▬ Et bien? Monsieur perd ses moyens face à une belle demoiselle? dit-elle avec une voix qui se voulait suave et faussement sensuelle.

Si Marco était complètement sous le charme de la demoiselle, de ses courbes généreuses, de sa démarche féline, de ses yeux d'une profondeur intense; elle même ne semblait pas de glas face au charisme évident du jeune Zapata. Elle décida de s'amuser un peu, installant un jeu de séduction factice entre eux.

▬ On donne sa langue au chat? murmura-t-elle à son oreille face à son silence, tout en glissant une lame sous sa gorge.

▬ Je me demandais juste de quelle façon j'allais te capturer.. De l'herbe à chat, peut être? murmura Marco à son tour, saisissant son poignet en esquissant un large sourire.

La demoiselle eut un léger rire, avant de laisser planer un silence pesant sur la zone, restant tout deux immobiles. Et c'est Kaya qui ouvrit le bal en dégageant brusquement son poignet pour reculer dans une série de vrilles aussi esthétiques que félines. Les hostilités étaient lancées! Tous deux se ruèrent vers l'autre avant de partir dans un échange de coups des plus spectaculaires; à vrai dire, les deux opposants possédaient un style martial très gracieux, à tel point que le tout semblait chorégraphié à l'avance. Après un affrontement acharné, ils s'observèrent à plusieurs mètres, cherchant leur souffle, en affichant tout deux un large sourire. Après cet échange, Marco semblait l'appréhender différemment, comme s'il avait réalisé qu'elle n'était pas une simple "nuisible" comme on le lui a présenté.

▬ Pourquoi une personne aussi forte, aussi "droite" que toi a décidée de devenir pirate, alors que tu aurais pu intégrer la Marine et user de cette force au profit des innocents? En t'affrontant, au travers de tes coups, j'ai pu clairement ressentir ta bonté.. Alors pourquoi..? Pourquoi choisir cette voie?! dit-il la voix tremblante, effaçant son sourire progressivement.

Marco avait parlé avec une rare sincérité qui toucha le corsaire. Elle sourit calmement, entre deux prises de souffle, avant de se tourner lentement et de retirer ses épaulières pour dévoiler son dos, nu. Gêné, le visage écarlate, Marco fit mine de regarder ailleurs alors qu'il ne souhaitait que la dévorer du regard. Mais c'est un petit symbole au centre de son dos qui l'interpella, une sorte de soleil rouge entouré de petites pyramides rappelant étrangement la forme d’une patte reptilienne..




▬ Sais-tu ce qu'est cette marque? Cette marque est l'emblème des Dragons Célestes, les 'nobles' ultimes qui se cachent derrière l'organisation que tu appelles Gouvernement Mondial. Cette marque est l'emblème de la servitude de ma famille pour ces mêmes nobles, pour avoir oser résister à leur totalitarisme au fil des ans! Ma mère a été assassinée par un de tes subordonnés sur leurs ordres pour avoir refuser une énième tentative d'abus de sa personne. Ce sont ces mêmes hommes, imbus de leurs personnes, dont la cupidité n'a d'égale que la stupidité, qui donnent des ordres à tes supérieurs au nom des privilèges de leur sang. Ils bercent d'illusions de bonnes et jeunes âmes, comme la tienne, en leur faisant miroiter une justice illusoire, avec la protection des innocents, la guerre pour la paix ou d'autres conneries du même genre.. Et malheureusement, aveuglés par vos convictions vous obéissez comme des enfants innocents. Combien de tes supérieurs sont de véreux et ignobles individus, corrompus par le pouvoir sans que personne ne puisse les destituer de leurs piédestal, hein?! elle se rhabilla avant d'approcher de Marco, la voix tremblante, les larmes aux yeux, émue par son propre discours. Alors je vais répondre à ta question simplement. Si j'ai décidé de devenir pirate c'est pour être Libre! Libre de vivre ma propre vie et de prendre mes propres décisions sans jamais me sentir entravé par quiconque. Pour la Liberté.

Marco était sans voix.. Il n'avait jamais entendu parler de ces familles, n'avait jamais vu les choses sous cet angle. Mentirait-elle?! Non.. Ses larmes étaient sincères. Les pirates seraient-ils les 'gentils' au final?! Lui aurait-on mentit depuis son enfance? Se serait-il trompé de camp?! Toute les valeurs s'entrechoquaient dans sa tête, sur le point d'exploser. Il ne savait plus où il en était, ce qu'il devait faire maintenant.. Effaré, son visage était livide, son regard complètement vide. Impuissant, il tomba à genou face à elle, les larmes aux yeux. Il se sentait coupable, coupable d'avoir voulu l'arrêter sur ordres de ses supérieurs sans même se poser des questions. Il se sentait trahi, honteusement trahi. Comment pouvait-il se considérer comme un défenseur de telles valeurs?! Ses larmes ruisselèrent sur ses joues sans même qu'il ne s'en rende compte. Il colla son front à même le sol, tremblant de rage.




▬ Apprends-moi.. Apprends-moi à être Libre. 




Plusieurs semaines passèrent depuis leur affrontement. Marco décida de suivre Kaya sur son navire, et contre toute attente, s'est fait rapidement adopter par tout l'équipage de la demoiselle et inversement. Il s'imprégnait de plus en plus de leur façon de vivre, de leur mentalité, lâchant de plus en plus sa casquette de Marine pour récupérer le tricorne d'un pirate. D'ailleurs, il avait eu l'occasion de goûter aux joies de l'alcool au cours de sa soirée de présentation au reste du groupe; depuis plus une soirée se passe sans qu'il ne lève une bouteille de Rhum avant de festoyer sans aucune raison.. C'était ça aussi, être un pirate! Oui, il se définissait comme tel désormais, il s'était d'ailleurs fait passer pour mort au reste de son équipage Marine qui était venu avec lui. Quoi, comment ça, qu'en était-il de Roy? Ah vous suivez, ça me rassure! 

Moins impulsif que son ancien collègue, il avait préféré suivre la situation de loin et tout planifier depuis le Siège, en se préparant à l'affrontement. A la lecture du rapport de l'escouade de Zapata annonçant sa mort face au capitaine Draer, il ne put s'empêcher de se satisfaire de la situation. Il était temps pour lui d'entrer en scène, après avoir récolté toute les informations nécessaires pendant des mois, et n'étant plus aucunement gêné par la concurrence et allait remplir ses objectifs.





Marco de son côté continuait à apprendre à vivre au jour le jour aux côtés de celle qu'il pouvait désormais considérer comme son capitaine. Elle lui contait les aventures qu'elle avait pu vivre depuis ses débuts en tant que pirate, le cauchemar qu'était la vie d'esclave pour les dragons célestes,  Outre son rapprochement qui se voulait de plus en plus intime avec Kaya, la nouvelle recrue s'était noué d'amitié avec Johnny, son second qui, en plus d'être un sabreur d'exception, était le charpentier et forgeron du navire. Les deux hommes se ressemblaient sur bien des points et une grande confiance se forgea entre eux qui se respectaient mutuellement. C'était d'ailleurs le seul de tout l'équipage qui voyait cette connexion entre Marco et son capitaine, ce lien intime qui grandissait de jour en jour entre eux..

Mais le périple tranquille de l'équipage bascula du tout au tout brutalement. Kaya décida de l'emmener sur l'île où elle avait grandie, sur les terres de ses ancêtres. Après avoir fait un tour rapide du village principal, l'équipage établit un campement dans les forêts de l'île afin d'y passer la nuit et reprendre la mer le lendemain, festoyant comme il se devait, en entamant la réserve de Rhum achetée le jour même. Ce n'est qu'une fois tout le reste du groupe endormi, ronflant tout leur saoul, que Marco se rapprocha de son capitaine en l'enlaçant. Était-ce l'alcool, ou tout autre chose qui le poussait à prendre de tels devants? Il n'en savait rien, mais elle semblait s'en satisfaire autant que lui. Le reste de la nuit fut très agitée pour les deux amants, consommant tout leur amour; mais elle le fut moins que leur réveil..




▬ C.. Cap.. Capiiitaaaaaaaine!

Encore enlacés de la veille, Kaya se réveilla en sursaut. C'était un de ses subordonnés qui vint à sa rencontre, lui annonçant une très mauvaise nouvelle: plusieurs vaisseaux de la Marine avaient accostés à l'aurore, entourant leur propre bateau et se dirigeait ici. Ils ne pouvaient pas fuir, et n'avaient que d'autres choix que de prendre les armes. Marco se réveilla à son tour, comprenant rapidement la situation.. Dans tout ça, il l'avait oublié. Roy Stinger. Il était venu pour elle. Marco allait-il avoir le courage de se dresser face à la Marine? Il n'allait pas avoir le choix. Jamais il ne laisserait quiconque poser la main sur elle, le jour d'assumer pleinement son nouveau choix de vie était arrivé; il allait se dresser contre la Marine.

Tout l'équipage se rua vers les docks afin d'accueillir les sbires de la Marine tandis que Kaya, Marco et Johnny restèrent en retrait pour l'artillerie lourde. Ils n'eurent pas à attendre très longtemps, Roy accompagné de son capitaine vinrent à leur rencontre. Un sourire semblable à un rictus malsain s'afficha sur le visage du commandant lorsqu'il vit Marco aux côtés du Capitaine pirate.




▬ Oh.. Mais que vois-je? Ne serait-ce pas là un revenant? 
▬ Roy.. Ne nous oblige pas à vous affronter. Retourne à la base et raconte leur ce qu'il s'est passé, que je suis devenu un pirate. Tu seras gracieusement promu, et je me verrai attribué une belle prime. Ce combat est dénué de sens.  

A ses mots, le Marine éclata de rire, désarçonnant Marco.

▬ Toujours aussi niais.. Je me fous royalement de cette "promotion", Zapata. Mon unique motivation est de vous supprimer, vous pirates, déchets de cette société pacifiste. 

Marco n'eut le temps de répliquer que Johnny se rua sur le Capitaine et Kaya sur le commandant, habitués à ce genre de confrontation contre l'armé, affirmant qu'ils avaient déjà assez perdu de temps comme ça. Un combat d'une violence inouïe démarra devant les yeux de Marco, totalement impuissant. Mais Roy Stinger était un épéiste, Kaya qui ne combattait qu'à mains nues se retrouvait aisément désavantagé face aux moulinets incroyablement précis du Marine. Il se secoua brusquement la tête, repensant à ces moments vécus aux côtés des pirates, au discours qu'elle lui avait tenu, à son passé sous les ordres de la Marine, des enseignements de son grand-père, comme s'il faisait une rétrospective de l’entièreté de sa vie, de ses choix, de ses responsabilités; c'était décidé. Il allait se battre!

A son tour, il bondit sur l'ennemi, lui assénant un violent coup de coude au visage qui le fit reculer de plusieurs pas. Se battant maintenant aux côtés de sa partenaire, le combat allait changer du tout au tout! Enfin c'est ce qu'ils croyaient. C'est après un long combat où les deux amants prirent petit à petit le dessus que Roy se mit de nouveau à rire, en posant sa main droite sur son visage, déformé par un rictus écœurant.



▬ Je ne pensais pas en arriver là face à des insectes tels que vous mais il me semble que vous ne me laissez guère le choix. 

Le Marine lâcha son sabre, se défaisant de sa veste de Contre-Amiral afin de dévoiler son torse nu. Sa masse musculaire augmentait progressivement, un pelage orangé pourvu de multiples rayures se développait sur sa peau, ses ongles se mirent à pousser pour laisser place à une rangée de griffes acérées.. Il était devenu une sorte d'hybride d'homme-tigre. 

▬ Un zoan..?! Quand est-ce que..?! s'écria Marco, effaré.

Les deux pirates étaient très mal. Un zoan de type carnivore augmentait considérablement la force de son possesseur, tout deux le savait très bien, le combat allait devenir à sens unique. 

Tel un prédateur assoiffé de sang, Roy se rua sur Kaya dans une série de coups d'une vitesse surhumaine qui l'envoya au sol, incapable de bouger. Marco était tétanisé, il ne pouvait rien faire, son adversaire était devenu beaucoup trop puissant.. L'homme bête arma sa main droite avant de pousser un rire carnassier.

▬ Tu ne peux plus rien pour elle! Tu n'es pas à la hauteur! Vous n'êtes que des déchets destinés à être éradiquer, et vous n'échapperez pas à cette issue fatale!



TIGER SLASH!


D'un coup brutal, Roy brassa l'air et envoya une salve de coups tranchants qui se dirigeait dangereusement vers Kaya, inerte. Marco ne pouvait pas la laisser mourir ainsi.. C'était inconcevable. N'écoutant que son cœur, il se précipita vers elle en la repoussant, se prenant l'attaque de plein fouet sur son flanc gauche, sectionnant net son avant-bras et sa jambe. Dans une giclée de sang, Marco hurla de douleur en s'écroulant au sol, se tenant machinalement le tronçon de bras qui lui restait, ruisselant de sang. Roy s'avança fièrement vers lui, en affichant le même sourire carnassier que précédemment. 

▬ Tu as perdu, Zapata. Tu vas mourir ici, en vain, pour avoir tenter de sauver cet insecte.. Ta faiblesse m'horripile. 

Des larmes ruisselait sur son visage, il poussa un ultime cri, mêlant douleur et rage incontenable. Un voile noir couvrait progressivement ses yeux alors qu'il tentait de regarder honteusement la femme qu'il n'avait pas pu sauver. Il avait froid.. Tout était fini..




Une sensation de chaleur le regain peu à peu, il sentait de nouveau l'air remplir ses poumons douloureux. Il était allongé sur un lit, couvert de bandages, dans l'incapacité de bouger son bras et sa jambe gauche. Ce sont de lourds fracas métalliques répétés qui le tira de son sommeil de macchabée. Difficilement, il tourna la tête pour faire un état des lieux: il était dans une petite pièce miteuse, éclairée par le feu d'une cheminée, ou plutôt d'une forge. C'était de là que venait les bruits sourds, Johnny frappait une énorme enclume avec force, ruisselant de sueur. Cela devait déjà faire plusieurs heures qu'il était là à travailler frénétiquement.. Rassemblant ses quelques forces, Marco l'interrompit, les yeux baissés par la honte.

▬ Elle est..
▬ Non, rassure toi. Il l'a emporté sur une île voisine avant de se diriger vers Enies Lobby où il s'affairera lui même à son exécution, je l'ai entendu s'en vanter avant qu'ils ne quittent le port. 
▬ Tu sais où se trouve cette île?
▬ Oui, mais tu ne pourras pas y aller dans cet état. Tu as besoin de retrouver des forces avant de pouvoir l'affronter de nouveau, tu es notre seule chance de ramener le capitaine. 
▬ Qu'est ce q.. Qu'est ce que tu fais?
▬ Fais moi confiance.. Camarade. dit-il en souriant, avant de reprendre sa tâche avec ferveur.

Johnny lui fabriquait en réalité des prothèses métalliques pour son avant bras et sa jambe que le médecin du groupe pourra raccorder à ses nerfs par la suite. Deux petites heures lui suffirent pour terminer son travail, commencé quelques instants même après que le Contre-Amiral ait quitté l'île avec sa prisonnière. 

L'opération fut un succès, Marco pouvait à nouveau bouger ses membres, même s'il devait désormais s'habituer à leur poids. Prêt à partir, Johnny réunit tous les survivants de l'équipage afin de lever l'ancre au plus vite, bien qu'il soit exténué, il était question de sauver leur capitaine! Mais Marco cessa toute l'agitation. " J'ai quelques chose à faire ici avant de partir. Il est trop fort pour nous, je ne pourrai pas le vaincre dans mon état actuel.. Il me le faut. " Johnny comprit qu'il parlait du Zoan du T-rex caché au fond de la grotte de Yami dont lui avait parlé Kaya il y a de ça quelques jours. Conscient que celui-ci apporterait une force considérable au jeune pirate, il acquiesça simplement. 

▬ Si tu n'es pas de retour dans trois heures, nous partons sans toi.  

Marco sourit, avant de prendre la direction des grottes, déterminé à ramener coûte que coûte ce fruit.




Il ne lui fallut pas longtemps avant de trouver cette fameuse grotte, située à quelques centaines de mètres de sa position initiale. Cette grotte portait bien son nom.. A peine engouffré dans l'énorme arche rocheuse qui lui servait d'entrée, qu'il se retrouva privé de sa vue dans cette épaisse obscurité. Mais ce n'était pas son seul sens à disparaître progressivement, suivit l'ouïe, puis l'odorat et enfin le toucher. Il se sentait vide, il n'y avait plus rien autour de lui si ce n'était le néant total; cet absence de Tout lui consumait l'esprit. Mais lorsqu'il se mit à douter de la vie elle même, il se souvint de sa voix. Cette même voix qui l'avait extirpé des ténèbres de l'obscurantisme dans lequel il était plongé depuis son plus jeune âge au sujet du gouvernement mondial. Il fallait qu'il avance, pour elle, même en rampant s'il le fallait; de cette façon, il se disait que tout irait bien..

De son côté, le commandant Roy s'était, comme prévu, arrêté sur une île voisine affilié à la Marine afin de contacter Enies Lobby. Kaya, menottée sur un coin du navire, s'était tu tout le voyage, n'ayant plus aucune force de résister. Ce n'est que sur le chemin du transfert sur cette fameuse l'île, entourée d'une cinquantaine de soldats qu'elle osa commettre un acte de rébellion en insultant Roy qui menait la marche, animée par la haine. Ce dernier tiqua, avant de se retourna lentement, affichant un de ces rictus malsain dont il avait le secret tout en se dirigeant vers la jeune femme. Sans prévenir, il se saisit de son visage à pleine main avant de l'encastrer violemment dans le sol. 

▬ Comment oses-tu t'adresser à moi, déchet? Vous êtes le cancer de cette société de Paix. Dans mon acte de bonté, j'ai voulu attendre d'être à Enies Lobby pour subir ton jugement au lieu de t'abattre maintenant.. Mais je crois que j'ai changé d'avis. 

Il se releva lentement avant de se saisir d'un revolver attaché à la ceinture d'un de ces subalternes avant de le pointé vers le visage de la jeune femme, agenouillée au sol, le visage déformé par la terreur. Les soldats, paralysés par la peur, n'osaient bouger le petit doigt face à leur supérieur hiérarchique. 

▬ Personne ne te pleurera.. Adieu, Kaya Drear.

SMASH !




Quoi?! Mais comment..?! Sortit de nulle part, Marco apparut en trombe, se glissant entre les deux individus et fit voltiger le commodore d'une main, sans même l'avoir touché. Il avait réussi! Il était sortit de la grotte de Yami non plus en tant qu'Humain, mais en tant que Dragon, ou t-rex pour ceux qui s’attardaient sur les détails; et à voir le visage de Roy qui affichait de la peur pour la première fois, lui aussi l'avait compris. Marco se tint fièrement devant celui qui allait être son adversaire, son faciès modelé par la rage, comme jamais l'on ne l'avait vu. Plus rien n'existait autour de lui, excepté sa proie.




Incapable de prononcer le moindre mot, Marco avança lourdement vers son adversaire. Au fur et à mesure qu'il s'avançait son corps se transformait: sa masse musculaire augmentait considérablement, son corps s'allongeait, sa peau se recouvrait d'écailles avant qu'une queue massive ne sortent du bas de son dos. Le Marine était tétanisé par cette vision, conscient que son zoan ne lui serait d'aucune utilité face à cette nouvelle force. Il se secoua brusquement la tête. Il était l'élite de la Marine! Il représentait la justice! Il ne pouvait perdre face à cet insecte! Il se rua alors sur l'Homme T-rex.

Mais malheureusement pour lui, Marco n'était plus du tout le même qu'il avait affronté plus tôt; le combat était à sens unique. Ayant lui aussi dévoilé sa forme hybride, Roy l'assaillait de coups et autres techniques que Marco se contentait de parer ou d'esquiver simplement. A vrai dire, il faisait lui aussi état des lieux de ses nouvelles capacités qui dépassait de loin tout ce qu'il pouvait imaginer. Désormais, c'était à son tour d'attaquer. Il lui asséna un coup de poing d'une précision et d'une violence inouï qui le projeta en arrière, parallèlement au sol. Marco bondit dans sa direction, le rattrapant sans difficulté et se saisit de sa cheville pour le ramener vers lui avant même qu'il n'atteigne le sol. Il écrasa son crâne dans le sol avant de lui roué de coups d'une brutalité qui se voulait progressive, à même le sol. Chacun des os du visage de Roy semblait s'écraser un peu plus à chaque impact, couvrant le poing de Marco de son sang; s'il continuait comme ça, il allait le tuer.

▬ Arrête Marco!

Son poing armé pour l'enfoncer une nouvelle fois dans le visage de son opposant, qui semblait s'être enfoncé de plusieurs centimètres dans le sol, s'arrêta net. Kaya lui avait demandé de s'arrêté car elle savait qu'il n'était pas un assassin, que c'était la haine qui guidait son poing. Hors d'haleine, Marco se releva lentement tout en observant le corps inerte du Marine avant de se diriger vers sa compagne en l'enlaçant, la pressant contre lui comme s'il ne voulait plus s'en détacher. Tout était fini, ils étaient de nouveau réunis et allaient enfin pouvoir jouir de leur liberté tant désiré en arpentant les mers sous le même étendard.




▬ Cette bonté.. te perdra.. Zapata. 

Peinant à enchaîner deux mots, Roy s'était redressé, pointant un revolver d'une main tremblante vers le pirate, retourné. Meiko était la seul à pouvoir le voir et s'interposa machinalement entre les deux hommes avant qu'il ne presse la détente, et se pris la balle de plein fouet entre les poumons, tombant dans les bras d'un Marco dévasté. Elle posa sa main sur sa joue dans un dernier effort.

▬ Promet moi.. Promet moi de vivre Libre. 

Marco ne pouvait prononcer le moindre mot.. Elle était désormais inerte, dans ces bras.. Après tout ce qui s'était passé, on lui avait retiré sa Liberté. Il posa lentement sa compagne sur le sol avant de se précipiter vers son assassin, se transformant machinalement sous sa forme Animale. Dans un élan de frénésie, il saisit Roy entre ses crocs avant de le secouer dans tout les sens, avant de l'écraser sous sa patte contre le sol, en le déchiquetant de toute part, couvrant ses pattes de son sang écarlate. Après s'être longtemps acharné, il laissa exploser sa rage, poussant un long cri de rage et de désespoir, un rugissement de T-Rex qui fendait les cieux.  

Une nouvelle page venait de s'écrire, et peut-etre que Marco Zapata, le détendeur du Zoan T-Rex, allias Akaryu ~ le dragon rouge allait faire changer ce monde.







Mais la face du monde tel qu'il le connaissait avait désormais changer radicalement depuis ces dernières années. Les Yonkô, assouvissaient leurs suprématie sur le reste du monde, entraînant des répercutions sur toutes les mers, allant même jusqu'à modifier les règles géo-politiques du globe. Le monde était en guerre, et bien qu'il soit décidé à garder la liberté dictant sa vie, faisant  fi  de tout obstacle se dressant sur sa route; il reste pertinemment conscient que s'il continue à grimper dans les hautes strates de la piraterie, il devra vraisemblablement choisir son camp dans cette lutte sans merci.  En attendant, il continue à vivre sa vie comme il l'entend, sillonnant les mers accompagné de ses nakamas. Le Dragon Rouge n'a pas fini de faire parler de lui.


Dernière édition par Lycaon le Ven 14 Déc - 23:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 115
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: Re: Marco Zapata - « Un bateau, c’est ça vous savez. C’est pas qu’une quille, une coque et un pont et des voiles, ça, ils l’ont tous. Mais un vrai navire, en réalité, c’est la liberté. »   Ven 14 Déc - 20:07

Votre fiche est en EN ATTENTE.


Le Kyoryu Kyoryu no Mi, version T-Rex est un fruit du démon de rang A comme précisé dans ce sujet-ci. De ce fait, vous ne disposez que d'1 seul point de Haki à répartir au Palier 1.


Vous pouvez vous référer à ce sujet-ci pour connaître le nombre de points de Haki conférés par Palier et selon le Rang du fruit du démon que vous demandez.


Vous avez 24H pour éditer votre fiche, sinon, elle sera refusée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3
Date d'inscription : 14/12/2018

MessageSujet: Re: Marco Zapata - « Un bateau, c’est ça vous savez. C’est pas qu’une quille, une coque et un pont et des voiles, ça, ils l’ont tous. Mais un vrai navire, en réalité, c’est la liberté. »   Ven 14 Déc - 23:21

Edit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 115
Date d'inscription : 18/03/2018

MessageSujet: Re: Marco Zapata - « Un bateau, c’est ça vous savez. C’est pas qu’une quille, une coque et un pont et des voiles, ça, ils l’ont tous. Mais un vrai navire, en réalité, c’est la liberté. »   Ven 14 Déc - 23:27

Votre fiche est ACCEPTÉE.


Vous commencez au Palier 1 avec le grade de Rookie.
Vous possédez le Kyoryu Kyoryu Mi, modèle: T-Rex ainsi que le Busoshoku 1/5.


Bienvenue à vous et bon RP.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Marco Zapata - « Un bateau, c’est ça vous savez. C’est pas qu’une quille, une coque et un pont et des voiles, ça, ils l’ont tous. Mais un vrai navire, en réalité, c’est la liberté. »   

Revenir en haut Aller en bas
 

Marco Zapata - « Un bateau, c’est ça vous savez. C’est pas qu’une quille, une coque et un pont et des voiles, ça, ils l’ont tous. Mais un vrai navire, en réalité, c’est la liberté. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti le bateau ivre...
» Sons of liberty V4
» Les Valkyries, l'équipage de choc et de charme de Cyanure la Shichibukai
» Arrivé d'un navire....
» Le vrai masta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Wibbo :: Fiches des pirates-